mercredi 2 septembre 2009

Visite et trek de Lamayru a Chilling

Nous sommes partis 5 jours a l Est de Leh sans bien savoir au départ comment nous allions visiter la région. Nous avons pris un taxi de Leh jusqu’à Lamayru situe a environ 125 km, la route étroite est a flanc de montagne, longe ou surplombe la rivière Zanskar. Il nous a fallu 5 heures de route pour atteindre ce village haut perche, dont le monastère du XI e siècle est l un des plus anciens du Ladakh. Nous logions a la Dragon Guest House, très correcte. Nous cherchions une solution pour rejoindre Chilling a plusieurs jours de marche sachant qu'une route ou piste a été récemment construite. Le patron de la guest house nous a emmené le lendemain en voiture jusqu'au village de Hinju, a environ 4 heures de route de Lamayru par une route partiellement goudronnée jusqu'a Phanjila qui devient ensuite piste de terre. La piste s arrête définitivement au village d Hinju, il faut poursuivre a pied. En cours de chemin, nous avons visite Wanla et son monastère très ancien, sa vallée plus verte que la moyenne, et surtout trouve un donkey man qui a accepte de nous accompagner avec ses ânes pour les 3 jours de trek que nous pensions faire de Hinju a Chilling. Nous avons passe la nuit a Hinju dans une Home stay c est a dire chez l habitant. Nous avons partage la soiree avec la famille, mange riz, légumes et chapatis, assiste au bercement du bébé dans le panier qui lui tenait lieu de berceau dans la grande cuisine typiquement ladakhie qui sert aussi de chambre aux habitants. Les cuisines sont assez grandes avec un poêle au centre, des immenses étagères sur lesquelles trônent des casseroles en cuivre. Le long des murs, des matelas pour s asseoir ou dormir...
Nous sommes donc partis comme prévu le lendemain a 7 heures avec notre donkey man, 2 ânes et un adorable bébé âne. Nous pensions faire étape dans un camping site le soir mais on n a rien trouve de super et il faut dire que nos réserves en nourriture n étaient pas très abondantes. On a donc préféré poursuivre la marche jusqu’au village suivant de SumdaChenmo pour y trouver une chambre chez l habitant : 9 heures de marche auront été nécessaires pour cette journée avec passage d un col a 4500 m environ et des décors d une incroyable splendeur. La montagne ou plutôt les montagnes revêtent des couleurs mauves et violacées dans cette vallée, entrecoupées de tons vert ou ocre et toujours, derrière, les sommets enneiges qui rappellent que nous sommes en haute altitude. A SumdaChenmo, la home stay n'était pas terrible... la nuit a été agitée, mais bon. On est reparti le lendemain matin pensant que notre journée serait plus courte que la précédente. Nous avons passe un premier col et avons atteint un campement vers 11h du matin. Il faisait très chaud et l eau de la rivière était peu abondante, rester la n'était pas vraiment tentant. Nous avons donc décidé de poursuivre et de passer le 2eme col qui nous attendait a 4900 m avec 1000 m de dénivelés. Nous étions bien épuises en arrivant en haut mais la splendeur des couleurs sur 360 degrés, la pause déjeuner avec thon, pain, tomates et biscuits nous a fait oublier la fatigue. Longue descente ensuite, très longue - moins 1400 m de dénivelés - toujours dans des couleurs violacées, sauvages et inattendues. Enfin un campement. Rien de terrible non plus, de la rocaille, du sable, peu d eau. Renseignement pris, nous n étions plus qu'a 1h30 de Chilling... nous décidons donc de poursuivre malgré les 8 heures de marche déjà derrière nous. Fin de la longue descente et passage dans une gorge magnifique avec des vasques remplies d eau claire et enfin le premier stupa annonçant la proximité du village. Nous avons trouve a Chilling une super home stay, propre, sentant bon l abricot. Notre chambre donnait sur un grand champ de blé fraichement coupe, des abricotiers, une vache attachée a un piquet par les naseaux. Après ces 9h30 de marche, nous avions besoin de nous laver dans la rivière, ce que nous avons fait courageusement comme chaque jour d ailleurs car l eau est bien froide. Puis diner chez nos hôtes avant une nuit de repos méritée. Le lendemain, nous avons trouve un véhicule pour nous ramener de Chilling jusqu’à la route principale puis avons poursuivi en bus jusqu’à Leh ravis d avoir vu cette partie du pays aux couleurs si extraordinaires. Nous aurons donc finalement rejoint Hinju a Chilling en 2 jours au lieu de 3... mais avec de longues journées de marche et grâce a notre donkey man et ses ânes qui portaient nos sacs et sans qui nous n aurions pas pu faire cette expédition.




La vidéo :



Vidéo accompagné de la musique :
-Valise de Popof

sur http://www.jamendo.com/fr/