lundi 11 janvier 2010

Overland Track - 4 au 9 janvier

Nous avons réalisé le plus célèbre des treks de l Australie en autonomie sur 6 jours complets dans le parc national de Cradle Mountain situe dans le centre de la Tasmanie. L'itinéraire de ce trek qu on réalisé nord-sud sur 65 km part de Cradle Mountain pour atteindre le lac Saint Clair. Les étapes journalières varient de 8 a 17 km par jour ; ce ne sont donc pas de tres grandes étapes mais elles peuvent être complétées par des sentiers secondaires -side tracks- qui peuvent allonger le parcours de plusieurs heures. On en a réalise plusieurs pour voir des cascades, des lacs ou gravir le Mont Pelion par exemple, face au Mont Ossa. Le Mont Ossa est le point culminant de la Tasmanie a 1670 m ; on n'était donc pas dans des altitudes de haute montagne cette fois !
L Overland Track ne présente pas de difficultés techniques particulières ; la difficulté réside dans le portage des sacs a dos bien charges pour 6 jours de survie : tente, duvets très chauds, matelas, réchaud... nourriture et vêtements permettant de faire face a tous les temps. La région de Cradle Mountain est réputée pour ses écarts de température : et c est bien vrai ! en une journée on pouvait passer de la polaire et goretex et gants/bonnets au tee shirt et crème solaire ! Il fallait donc tout prévoir. Globalement on a quand même eu du beau temps, ca aurait pu être pire !
Les paysages sont très beaux : forets d eucalyptus et de snow gums, rainforest, lacs, wetlands... le plus difficile était de cheminer avec les sacs a dos lourds dans les zones humides car il pouvait y avoir beaucoup de boue -on avait fait comme les Australiens, on s'était équipe de guêtres- et le pire c'était les sangsues... heureusement on a été a peu prés épargné... et Cathy avait la phobie de la bestiole et se regardait les jambes toutes les 5 mn... L autre difficulté c'était de marcher sur les racines des arbres glissantes qui jonchaient le sol et on avait peine a poser le pied quelque part. Parfois le sentier était aménage sur des planches de bois pour protéger la végétation.
On partait de bon matin, il faut dire que sous la tente on ne dort jamais très tard... et le jour se levait très tôt de toute façon, des 6h. On faisait étape tous les soirs a proximité de huts -refuge ou baraques- qui permettaient de se mettre au chaud le cas échéant. C est Patou qui plantait la tente, sur des plateformes en bois évitant de se mettre dans l'humidité des sols. Puis popote si on arrivait en début d'après midi et qu on avait pas pique nique en route. Autour des huts, des toilettes sur pilotis étaient aménagées, pas le grand luxe, on ne s y attardait pas avec un bouquin... La nuit on entendait la vie nocturne des animaux autour de la tente : wombats, possums et la journée on a vu des wallabies. D ailleurs une nuit on s est fait manger un paquet de délicieux biscuits au blé sans doute par un possum ! On savait qu il fallait mettre la nourriture dans la hut ou bien la suspendre dans un sac bien épais. Notre paquet était pourtant bien dans la hut mais quelqu'un a du la laisser ouverte et nos bons biscuits pour le casse croute de 10 heures ont bien plu a la bestiole en tout cas...
Des le premier jour on a sympathise avec une famille australienne de Melbourne : Max et Sue, leur fille Nickie et son mari Steven et leur fils David avec une amie Judy. On avait plaisir a se croiser sur les sentiers et a se retrouver le soir devant les tentes. Max avait souhaite faire l Overland Track en famille comme cadeau d anniversaire. On a bien papote et passe de bons moments ensemble.
On est super contents d'être arrives au bout du trek sans encombre, c est une belle experience dans un décor inhabituel pour nous.
Conseils aux trekkeurs : prévoir de bons duvets car les nuits sont souvent froides et une tente qui résiste aux fortes rafales de vent. Ne pas oublier bonnet et gants et sous vêtements chauds pour la nuit ; des guêtres pour la boue. Le problème est de trouver l'équilibre entre poids des sacs et nourriture en quantité suffisante. On a regrette de ne pas avoir pris des céréales pour le matin qui nous auraient plus cale. L'Overland track est assez complique a organise de loin : bien penser a réserver le bus jusqu'au parc AR, le ferry du Lac St Clair pour rejoindre le visitors centre et la nuit éventuellement a Cradle Mountain avant le jour du départ du trek (camping ou dortoir ou huts).




La vidéo : Bon Trek avec CathyPat ! Film tourné en HD



Vidéo accompagné des musiques :
-La Espera de Jose Karnami pour le générique d'introduction
-Fine de Popof
-Comptine de Popof
-April de Sergo
-Turbine de Popof
- Colline de Popof

sur http://www.jamendo.com/fr/