mardi 24 novembre 2009

Des plantations de the a la Reserve du Nilgiri

Nous avons commence a remonter en direction de Bangalore pour boucler la boucle depuis la mi novembre. On a choisi de passer par l'intérieur des terres et les montagnes. De Trivandrum, on est remonte en train a Cochin et de la, par la route jusqu’à la première étape de montagne : Munnar, puis Ooty et la réserve du Nilgiri.

Les Plantations de the de Munnar - 16 au 18 novembre 2009
KERALA
Munnar est une station de montagnes située a 1600 mètres d altitude, a 150 km a l Est de Cochin, au milieu des plantations de thé, de café, de bois de santal (utilise en cosmétiques), de poivrier, de citronnelle... On a même assiste a la fabrication artisanale de sucre roux a partir des plantations de canne a sucre. La nature est ici généreuse. Les paysages alentour et les couleurs vertes des plantations ressortent avec le bleu du ciel. Malheureusement le temps n a pas ete exceptionnel.
C est TATA Limited, leader mondial de la production de thé qui exploite les plantations de Munnar ; véritable empire industriel, tout lui appartient dans la région. Comble de l histoire, Tata a racheté l Anglais Tetley en l an 2000. Contremaitres et ouvriers sont loges dans des maisons bleues aux couleurs de l entreprise. On a visite le musée du thé ; très intéressant. Le thé est fabrique en 4 étapes : séchage des feuilles par ventilation, broyage, oxydation par envoi d air chaud (qui donne la couleur plus ou moins brune) et enfin tamisage a plusieurs niveaux pour séparer la poudre et les feuilles moins broyées. Plus les feuilles sont broyées -donc en poudre- moins le thé est de qualité, et plus il est fort. Depuis Munnar on a fait aussi une randonnée de 2 heures dans le Parc animalier de Chinnar mais a part des singes nous n avons pas vu d autres animaux...
Quant a la ville de Munnar, elle n a pas d attrait spécifique.
Une bonne adresse a Munnar : l hôtel Archana, proche de la gare des bus ou il nous a été facile de négocier une super chambre pour pas cher compte tenu de la basse saison. Attention aux guest houses situées près du temple hindou cote gare des bus qui peuvent être perturbées par la musique des 5h du matin. C est le réveil indien...



Ooty - 19 au 20 novembre 2009
Tamil Nadu
Nous devions nous rendre a Ooty par un petit train de montagne au départ de Mettapulayam. Mais les fortes pluies de debut novembre, inhabituelles en cette saison, ont provoque de nombreux glissements de terrain qui ont détruit la voie ferrée. Pas moins de 3 mois seront nécessaires pour effectuer les réparations. Nous sommes donc monter a Ooty depuis Munnar (200 km) par une petite route secondaire via Kotagiri -la route principale ayant été elle aussi coupée-. Ooty est l une des 3 stations d altitude du Nilgiri, une chaine de montagne plus vieille que l Himalaya. Il fait frais puisque Ooty est situe a 2250 m d altitude. La végétation est la aussi abondante ; plusieurs lacs, un beau jardin botanique et des points de vue sur les montagnes alentour. De nombreuses activités sont proposées aux nombreux touristes Indiens qui apprécient en particulier les balades en bateau en famille. On peut aussi faire des randonnées a cheval que l on a trouve beaux et bien soignes et pour un prix dérisoire.
Une bonne adresse a Ooty : l'hôtel Meadows, récent, très propre avec un bon restaurant ou on a pu manger de délicieux petits déjeuners avec corn flakes. On avoue que la, on s'était pas pris un hôtel de routards mais la catégorie au dessus qui reste tout a fait abordable pour nous Européens.

Réserve d animaux sauvages de Mudumbalai - 21 au 23 novembre 2009
Tamil Nadu
La reserve de Mudumalai est a 50 km au nord d Ooty, a la frontière des états du Tamil Nadu, du Kerala et du Karnataka. C est l un des parcs de la Biosphère du Nilgiri qui occupe une superficie de 3000 km2 ; la réserve de Mudumalai faisant elle 320 km2. Nous avons loge aux portes du Parc au milieu des singes, dans le village de Thekkapadu. La route pour atteindre Thekkapadu depuis Ooty compte précisément 36 tournants en épingle a cheveux (ils sont numérotés) pour redescendre dans une vallée très profonde. Le bus qui nous a coute 10 roupies (1,20 euros environ) doit rouler en première tout le long et le moteur fait un bruit d enfer ! A Thekkapadu nous couchions dans un lodge appartenant au Parc donc au gouvernement Indien. On a visite la réserve en jeep et a dos d'éléphant : on a pu voir des énormes bisons, des daims sauvages en quantité mais pas de tigres ni d'éléphants sauvages. Dommage ! Il est interdit pour des raisons de sécurité de pénétrer très profondément dans le parc. Mais les paysages de foret et de montagnes sont vraiment agréables et on est loin du bruit des villes.