mercredi 25 novembre 2009

Mysore - et conclusions indiennes...

Mysore - 24 au 26 novembre 2009
Nous avons atteint Mysore situe dans l Etat du Karnataka après seulement 3 petites heures de bus depuis la réserve du Nilgiri. Mysore est située a 160 km au nord de Ooty et 140 km au sud de Bangalore. Ce n est pas la plus désagréable des villes qu on a traverse en Inde du Sud. Mysore est surtout célèbre pour son Palais situe en plein centre ville : c est un des palais les plus remarquables de l Inde du Sud qui témoigne de la présence des Maharadjas et de leur gout pour le style baroque voire kitsch... Beaucoup de couleurs, de luxure, de marbre, de bois, de pierres précieuses et même des portes en argent. Le palais de Mysore a été construit au 19e siècle par la dynastie des Wodeyar dont le dernier descendant vit toujours dans le palais. On aime ou on n aime pas mais il est quand même grandiose.
Autre curiosité a Mysore, son marche immense, caractérise par ses allées aux étals de fruits et légumes qui n en finissent pas. Des fruits et des légumes que d ailleurs nous n avions jamais vus auparavant et on serait bien en peine de dire comment ca se mange ! ou même comment ca s épluche... Et puis surtout les allées de fleurs de toutes les formes, de toutes les couleurs, des colliers de fleurs qui peuvent faire plusieurs mètres de long et des odeurs de jasmins et de fleurs de lotus qui embaument (ça change un peu des mauvaises odeurs de la rue...). Toutes ces fleurs servent a décorer les temples hindous, les femmes s en servent de collier ou de barrette a cheveux, les Indiens en raffolent en période de fête. Les fleurs servent aussi a fabriquer des huiles essentielles vendues sur le marche ainsi que de l encens.

le palais et la ville de Mysore


les couleurs du marche de Mysore


Mysore sera notre dernière étape en Inde. Nous rejoignons Bangalore le 26 novembre en train avant de nous envoler sur Hong Kong. Et oui, après un peu plus de 4 mois de voyage nous allons quitter le continent indien pour une parenthèse asiatique jusqu’à la fin de l'année 2009, qui nous conduira a Hong Kong puis au Cambodge et en Thaïlande ou nous passerons les fêtes de Noël.

En conclusion de notre périple en Inde du Sud...
Nous sommes très contents de l'itinéraire que nous avons choisi de faire en Inde du Sud, très différente de ce que nous avions connu de l Inde a travers le Rajasthan en 2005. L Inde du Sud regorge de verdure, ses couleurs sont chatoyantes mais ses villes ont peu d attrait. La tolérance religieuse y est plus grande -on voit de nombreuses églises et mosquées- alors que le Rajasthan est ancre dans l hindouisme mais avec une richesse culturelle et un passe grandiose qui transcendent les villes du Nord. Au Kerala en particulier, le taux d alphabétisation des femmes est de près de 90 % alors que la moyenne de l Inde est a moins de 40 %.
Mais une constante demeure : le développement économique se fait en défaveur de l environnement : des villes polluées, bruyantes avec un concert de klaxons permanents, des détritus a tous les coins de rue et une population -même chez les jeunes- très peu sensibilisée a ces questions (c est comme s ils étaient nés avec un klaxon dans la main droite et maintenant avec un tel portable dans la main gauche). Les déchets sont jetés par les fenêtres des bus et des trains, par les passants qui se débarrassent de leur gobelet, de leurs sachets, bref, de tout ce qui les encombre. Il faut donc voyager en Inde en oubliant notre mode de pensée occidentale et faire fi de ce qui nous choque. On a trouve la population ici particulièrement chaleureuse et souriante ; nombreux ont été les Indiens que nous avons croises sur notre route prêts a nous servir ou nous rendre service. Même si parfois, avouons le, ils peuvent être collants et (très) pénibles !!!! Mais c est l Inde qu on aime ou qu on n aime pas mais qui ne laisse jamais indifférents... Il y aurait tant d autres choses a raconter sur ce grand pays totalement fascinant...