lundi 2 novembre 2009

Cote Ouest de l Inde du Sud - GOA

De Hampi a Goa -
Il nous a fallu 10 heures de train pour rejoindre la cote ouest depuis Hampi au niveau de l Etat de Goa. Goa est une ancienne enclave portugaise qui rivalisait de magnificence avec Lisbonne ; les Portugais y ont débarque au début du 16 e siècle bien décides a contrôler la route des epices. Et des moines jésuites dont Saint François Xavier sont venus evangeliser les populations. Goa n a acquis son indépendance qu en 1961. On peut donc visiter, dans la capitale Panaji, d anciens quartiers portugais ainsi que le Vieux Goa dont il ne reste plus que de tres belles églises et cathédrales.

Plage de Benaulim - 1er novembre 2009
En dehors de ca, Goa c est aussi de très belles plages de sable face a la Mer d Oman, beaucoup de pécheurs qui ramènent requins, barracudas, sardines, fruits de mer. Nous sommes installes dans un bungalow sympa sur la plage de Benaulim et Goa étant situe a l ouest, les couchers de soleil y sont magnifiques. Comment croire que nous sommes au mois de novembre sous de telles latitudes ? Nous avons de plus rencontre a Hampi, Johanna et Pascal, un couple de Lillois parti en octobre comme nous pour 10 mois. Et nous nous sommes retrouves ici au bord de la mer. Nous passons nos soirées a papoter, manger et siroter au bord de la plage... cette rencontre a été super, merci a eux pour leur gentillesse. Nos chemins vont se séparer puisque nous allons poursuivre notre descente dans le sud de l Inde tandis qu eux vont monter sur Bombay. Mais nous resterons en contact et peut être nous recroiserons nous au Cambodge, en tout cas on l'espère !

Plage de Palolem - 4 novembre 2009
Nous avons fait une nouvelle halte sur les plages de Goa Sud, a Palolem, a environ 40 km a vol d oiseau au sud de Benaulim (il nous a fallu 2h en bus pour les parcourir). La plage longue de 2 km environ est une frange de sable bordée de cocotiers. A l'extrémité nord, une petite ile accessible a marée basse. Le site est splendide. Mais le standing reste celui de l Inde... c est a dire pas aussi -et de loin- raffine qu on pourrait l'espérer. Des cahutes et autres huttes disparates ont été installées le long de la plage sans grand soin du magnifique paysage alentour. Dommage. La mer est incroyablement chaude et assez propre. Et comme partout en Inde, ou que l on soit, les vaches se baladent librement... On fait une cure de fruits frais, ca nous a manque pendant les mois d Himalaya, alors on se rattrape !