samedi 20 février 2010

Ile de Chiloe / Castro - 19 au 22 fevrier

Castro et ses palafitos classes au patrimoine mondial de l Unesco
Nous sommes arrives sur l ile de Chiloe apres 4h30 de trajet depuis Puerto Varas : 4h de bus et une demi heure de traversee en bac. Avec ses 180 km de long sur 50 km de large, Chiloe est la deuxieme plus grande ile d Amerique du Sud apres la Terre de Feu. C est d ailleurs plus un archipel qu une ile et la ville de Castro en est la principale ville. Chiloe etant soumise a des pluies de facon quasi permanente, l ile est tres verdoyante, avec de petites collines dominant la mer. Heureusement pour nous, la pluie nous a pour l instant epargnes, esperons que ca va durer !

Au Chili, l Amerique du sud a un tout autre visage que celui qu on lui a connu au Perou ou en Bolivie en 2006 ; un caractere et des comportements disons plus "occidentalises", presque sans surprise, a l exception de l habitat, bien type. A Chiloe, l atmosphere est differente. A vrai dire, on est decu par Castro. Bien sur, il y a les palafitos, ces maisons construites sur pilotis cote mer avec leur toit en bardage. Mais on pensait que l endroit etait recule, difficile d acces et que les palafitos constituaient l essentiel de la ville. En realite on en trouve seulement a l entree et a la sortie de la ville dont le centre est plutot bruyant et pollue. Les palafitos qui n ont pas ete retapes semblent s ecrouler. L atmosphere est plutot tristounette voire desoeuvree.
On a eu beaucoup de mal a se loger a Castro, les prix flambent pour des chambres qui ne valent rien. On a fini par trouver dans une hospedaje situee sur les hauteurs d ou on voit les bateaux et la mer. Mais qu est ce qu il faisait froid dans la chambre ! seule la grande cuisine de l hospedaje est chauffee avec un poele a bois et maintenant que nous sommes bien plus au sud les temperatures ont bien chute. Il a fallu mettre les chaussettes pour pouvoir s endormir...
C est souvent qu on dort mal au Chili a cause du bruit : les voisins qui rentrent tard et font un bruit d enfer, les chiens qui aboient dans la rue, la musique a tue-tete a n importe quelle heure... nos nuits ne sont guere paisibles a part quand nous etions en trek au milieu de nulle part !



L ile de Quinshao

On est parti en bus visiter l ile de Quinshao dont les bourgades d Achao et Curaco de Velez constituent le principal interet. Un petit bac sur lequel monte le bus permet une traversee en 10 mn depuis la ville de Dalquehue, a 20 km de Castro. Quinshao est constituee d une succession de pres et paturages. L archipel de Chiloe compte 16 anciennes eglises classees au patrimoine mondial de l Unesco pour leur structure integralement de bois, y compris l interieur. Achao et Curaco de Velez ont toutes deux l une de ces eglises, celle d Achao datant de 1735 est la plus belle et la plus ancienne.



Parc National de Chiloe
Il mesure 43 000 hectares et occupe une grande partie ouest de l ile, cote Pacifique. Le parc est accessible en bus (1h30 de trajet) au depart de Castro, uniquement a partir du hameau de Cucao . On a marche 2 heures a travers un sentier forestier tres agreable avec une vegetation typique de forets primaires humides faite de chilcos (fleurs rouges), nalcas (plante dont la feuille ressemble a une enorme feuille de chou et la fleur a un enorme maïs rouge et vert), des arbres appeles tepus avec de petites feuilles ou bien encore des allerces (grand arbre elance) et des arrayanes (au tronc rouge). Un autre sentier nous a mene jusqu a la dune de Cucao et l ocean pacifique. Le parc de Chiloe est traverse par plusieurs lacs et des marecages, c est une zone particulierement humide. En 1835 Charles Darwin est venu en expedition de Castro a Chiloe et a mene des etudes ici qui ont contribue a l ecriture de son livre sur l origine des especes. Il a d ailleurs dit, en parlant de Chiloe "il y a peu d endroit au monde ou il pleut plus..." Quelle chance, le soleil etait encore avec nous aujourd hui !
Nous partons demain 22 fevrier pour Ancud situe au nord de l ile de Chiloe.