samedi 13 février 2010

Villarrica/Pucon et Parcs Villarica et Huerquehue - 7 au 15 fevrier

Depuis Talca, on a mis 8h pour arriver a Villarrica situee au bord du lac eponyme dans la region de l Araucanie, une region de lacs et de volcans. On est reste 2 nuits avant de partir s installer a Pucon plus proche des parcs et des departs de trek. Villarrica est plus authentique et vit dans l ombre de Pucon, beaucoup plus chic et chere. Mais les deux petites villes valent la peine et sont tres agreables chacune dans leur style : Villarrica est malgre tout tres animee ; il y a un centre culturel et artisanal d Indiens Mapuches dont les communautes sont nombreuses dans la region. Pucon ressemble plus a une station de montagne avec des boutiques de sport de marque internationale. Dans la region, tres peu d hotels et ils sont chers. On loge chez l habitant, les hospedajes sont nombreux et de tous les styles : de la bicoque en bois qui s ecroule au chalet suisse... En general on choisit entre les deux mais c est vite plein car les Chiliens sont en vacances actuellement. Les hospedajes ont generalement plusieurs chambres a louer avec salle de bains commune et on peut utiliser la cuisine. Reserver ne sert a rien car le remplissage se fait au fur et a mesure des arrivees.



Trek de 3 jours dans le Parc National de Villarrica
Choisir notre itineraire est toujours difficile : il faut composer avec ce qu on a envie de faire, le temps dont on dispose et surtout les moyens locaux disponibles. Les parcs au Chili sont tres nombreux le long de la Cordillere entre Chili et Argentine, le probleme est de pouvoir y acceder et ce n est pas facile de savoir si un endroit vaut la peine et ce qu on va pouvoir y faire... La vraie info, l info concrete, on l a sur place, pas avant. En tout cas la region de l Araucanie est incontournable. Comment raconter en quelques mots les 3 jours de trek qu on vient de faire, comment trouver les mots justes pour decrire les paysages changeants, fabuleux, qu on a traverses entre forets, desert de roches volcaniques, lagunes bleu azur, comment retranscrire la palette de couleurs qu on avait sous nos yeux et cette sensation profonde d avoir la liberte de vivre quelque chose d extraordinaire...
C est le voisin de notre hote du soir qui nous a emmene en pick up de bon matin a l entree du parc de Villarrica a environ 1h au sud de Pucon apres les termes de Palquin. Le temps d atteindre le depart du trek vers les bureaux de la CONAF, il etait deja 9h du matin. On savait que ce premier jour serait le plus difficile : 10h de marche nous attendaient avant d atteindre le campement au bord de la Laguna Azul. On a commence a marcher avec gants et bonnets car il faisait froid. Mais tres vite en grimpant on s est rechauffe tandis que les rayons du soleil commencaient a illuminer le paysage. On a d abord traverse une foret d arbres majestueux et comprenant notamment une espece extraordinaire, les araucarias, ressemblant a des brocolis geants. C etait vraiment la premiere fois qu on voyait ces arbres. Dans la foret il y avait aussi une espece de bambous avec des feuilles comme des papyrus, uniques aussi, appeles colihue. Petit a petit on a quitte la foret pour continuer a marcher a decouvert : le magnifique volcan Villarrica culminant a 2300m s imposait a nos yeux avec son cone enneige et fumant. Au detour du sentier il apparaissait puis disparaissait de nouveau comme jouant a cache cache. Sur le replat, un deuxieme volcan est apparu, le Quetrupillan au cone plat, puis quelques heures plus loin, un troisieme : le volcan Lanin, a la frontiere avec l Argentine. Il paraissait si loin et si proche a la fois avec son cone pointu et enneige aussi. On a marche longtemps, longtemps, les jambes commencaient a peiner, d autant que les sacs etaient charges pour 3 jours de trek en autonomie. Mais a chaque detour de sentier, de nouveaux paysages qui nous faisaient oublier qu on avait marche deja 6h puis 7h, puis 8h... Tout a coup, la Laguna Azul est apparue. On a cru etre arrives mais le sentier nous reservait encore des surprises ; il fallait contourner loin le lac avant de redescendre en pente raide en direction du campement au bord de l eau. On est arrive a 18h30, on a vite plante la tente et vite fait chauffer notre popote du soir, on avait super faim malgre le gros sandwich jambon/fromage du pique nique de midi. Le soleil n a pas tarde a se coucher derriere la montagne et on s est glisse dans nos duvets bien douillets, les images de la journee plein les yeux. La nuit etait si belle et etoilee.
Le lendemain, on pris notre temps et on a demarre la journee vers 9h, direction la laguna Los Patos. L itineraire nous a d abord amene a traverse un champ de roches vocaniques assez plat, on a du ensuite passer sur de nombreuses neves -certaines assez glissantes- mettant des touches de blanc regulieres dans le decor, puis on a traverse un desert de sable gris fonce, monte de sacrees pentes raides qui semblaient ne jamais finir avant de redescendre puis de remonter. Enfin du vert a nouveau et au loin la laguna. Elle etait pourtant encore loin et semblait hors d atteinte. Traversee de zones de marecages, passages dans la boue, longue descente en foret dont les arbres semblaient vouloir atteindre le ciel bleu. Et nous voila arrives au campement sur la plage de sable gris longeant la lagune. On avait marche environ 7h. On s est longuement rafraichis dans l eau (presque tous nus !) avant un bon bol de riz avec tomates et sandwich.
Le troisieme jour etait plus facile : on a chemine a travers la foret, la verdure et les fleurs, croise d enormes boeufs dans les champs. On a mis 3h30 avant de rejoindre la "route internationale" qui mene en Argentine mais qui n est pas goudronnee a ce niveau. Seul moyen de retourner a la civilisation, l auto stop. Pas beaucoup de voiture dans le coin ! On avancait donc sur les cailloux quand on a entendu un vehicule et hop, coup de chance, le pick up s est arrete avec a son bord un couple d Argentins partant en vacances au Chili. Trois jours de pur bonheur.



La vidéo du Trek


Trek du Villarica par CombiPat

Musique de Van Syla sur http://www.jamendo.com

Randonnee dans le Parc National de Huerquehue
Situe a 1h au nord de Pucon, ce parc est completement different de celui de Villarrica. Il est desservi par les bus locaux : facile d acces, il y a donc plus de monde. On est parti pour une randonnee a la journee (6h30 de marche) a travers une magnifique foret epaisse jalonnee de cascades et surtout pour decouvrir une serie de lacs de montagnes : lacs Chico puis Verde et Toro. La foret se reflete dans les eaux vertes ou emeraudes des lacs et c est une splendeur. En grimpant on avait aussi de beaux points de vue sur le lac Tinquilco et le volcan Villarica. Le parcours peut se poursuivre au dela de ces 3 lacs sur d autres encore et on peut aussi randonner sur plusieurs jours. Ceci dit, le paysage change peu.



Lundi 15 fevrier nous quitterons cette magnifique region et continuerons notre route jusqu a Puerto Varas, en Patagonie nord. Nous prenons notre temps, nous profitons de chaque instant de ce voyage.