mercredi 19 mai 2010

La Pedrera - 16 au 19 mai

La Pedrera est un village de quelques centaines d habitants situe dans le département de la Rocha a 4h de bus a l Est de Montevideo. Le long de la route, des champs et des prés bien verts a perte de vue avec des vaches : un paysage sans surprises, sans tourments, sans complications ; comme si tout, toujours, devait demeurer paisible.
Hors saison, comme c est le cas actuellement -la haute saison étant entre novembre et février/mars-, quasi tout était ferme a la Pedrera : on a quand même trouve a se loger dans un appart-bungalow avec vue sur l'océan, négocie moitie prix. Les propriétaires plus que charmants. En pleine saison, 90 % des touristes de la Pédréra sont argentins, les autres venant essentiellement d autres pays d'Amérique Latine et surtout du Brésil tout proche ; peu d'Européens visitent l Uruguay. En tout cas il y a de superbes baraques a La Pédréra, dignes des plus belles maisons d architecte avec grandes baies vitrées donnant sur l'océan. Un océan aux vagues déchainées avec quelques surfers. Beaucoup de vent et un soleil aux couleurs d automne. On a fait de longues balades sur la longue longue plage et sommes allés visiter le village de la Paloma a 9 km et son joli phare datant de 1870 sur le Cap Santa Maria.
La visite de l Uruguay, c est tout sauf une course aux merveilles. C est la découverte et la visite de choses simples, simplement. C est un pays paisible avant tout. Et il me revient une citation lue a Montevideo d un certain D. Viscott qui convient tout a fait au pays : `Si no puedes hacer cosas grandes, puedes hacer cosas pequenas de una gran manera` (si tu ne peux pas faire de grandes choses, tu peux en faire de petites avec grandeur).




On est reparti le 19 mai pour Punta del Diablo, un village de pecheurs plus a l Est sur la cote en direction du Bresil.